Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes

Posté par snmh-fo le 11 juin 2021

Communiqué

Paris le 11 juin 2021,

Datée du 18 mai 2021 une lettre du ministre de la santé et de la ministre de l’enseignement supérieur adressée aux ARS, aux directeurs et aux responsables médicaux des hôpitaux publics se voudrait être une réponse à la réaction (des familles et des internes) portée par l’ISNI après le suicide de 5 internes depuis le début de l’année.

Cette lettre évoque « des situations de maltraitance, de harcèlement, les violences morales et sexuelles ». Puis elle évoque comme cause « des raisons personnelles, une terrain de stage inadapté, une orientation professionnelle remise en cause, un environnement de travail pénible, incluant le non-respect des temps règlementaires de travail ». Les ministres demandent aux ARS de prendre des mesures conservatoires de suspension de l’agrément d’un terrain de stage « à l’évidence maltraitant ».

Mais de quoi parle-on ? De harcèlement ou d’environnement de travail pénible ?

La forme de cette lettre est celle de ce langage que les administrations étatiques au plus haut niveau utilisent pour faire avaler le poison destructeur contenu dans leurs contre réformes concernant l’enseignement aux étudiants, les soins des malades, la recherche et surtout la gouvernance à l’hôpital et dans les universités.

Plus que de la langue de bois, c’est un véritable repoussoir. Son but est de faire diversion sur l’origine et les causes de la situation dramatique abordée.

On ne voit pas très bien, dans cette lettre, le lien avec des faits potentiellement grave d’inconduites voire de délits ou de crimes qui seraient le fait de personne et une sanction de retrait d’agrément de stage qui viendrait pénaliser collectivement une équipe et les étudiants eux-mêmes.

La méthode est de mettre l’accent sur les manquements individuels, occultant la maltraitance institutionnelle.

L’épuisement professionnel des médecins et des internes ont des origines et des modes évolutifs communs. Notre travail en défense de collègues dans le SNMHFO nous instruit à ce sujet.

La destruction du tissu intime des hôpitaux, des facultés, destruction accompagnée de celle des rapports humains entre médecins à l’hôpital est à l’opposé des grands principes de la déontologie médicale. Là est l’origine de ce mal être des internes comme des médecins et des personnels hospitaliers.

Les ARS font des appels à projet mettant en concurrence les équipes et organisent dans la course à l’efficience et aux restructurations cette déstabilisation rejetant systématiquement les responsabilités des échecs sur les directions d’établissement et/ou le corps médical insuffisamment apte aux changements.

Il y a un lien entre le suicide du Pr Jean-Louis Mégnien et les suicides de professeurs et de médecins hospitaliers et ces suicides d’internes. Ce lien porte souvent les noms de restructuration, gain d’efficience, suppression d’activité, déficit structurel en personnel, médecins, matériel. Nombres de jeunes médecins actuellement formés et les moins jeunes ont fait un syndrome d’épuisement professionnel. Blessés par des chocs souvent très graves lors de leurs cursus universitaires et hospitaliers, certains s’en sont sortis, pas tous.

Ceux qui résistent sans les moyens d’une résistance organisée peuvent même être les plus touchés. A tous les niveaux de l’échelle hospitalière et universitaire les coups sont donnés à ceux qui ne rentrent pas dans le rang. Le système est normatif, répressif, policier s’il le faut et même meurtrier/destructeur quand les personnes sont acculées aux suicides. Le clou qui dépasse subit le marteau comme disent nos confrères Japonais. Pourtant l’hôpital ne peut tenir que dans le respect des humains, du statut des personnels médicaux et non médicaux.

Les médecins et les personnels n’ont pas besoin de leçon de morale mais des moyens nécessaires aux soins.

 

Le bureau national du SNMHFO réuni le 4 juin 2021 à Paris/Pour adhérer : http://snmhfo.unblog.fr/    contact 0668028073

version pdf fichier pdf SNMH FO communiqué 11 juin 2021

 

Blogapi |
Au Nom des Garrigues |
Les amis de Phiphi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Leflambeau
| Collectif pour le Changemen...
| Siteecrasementamphibiensbogeve