• Accueil
  • > Archives pour janvier 2021

Les Médecins Hospitaliers résistent aux mesures de Véran contre le Statut

Posté par snmh-fo le 19 janvier 2021

Paris le 19/01/2021

Après avoir méprisé les demandes des syndicats réclamant une discussion autour de la réforme de la grille des PH, dont le rejet par des milliers de PH en exerçant un recours auprès du CNG est la preuve de celui-ci, le ministre Véran pense s’en sortir, en envoyant un mail mensonger à l’ensemble des PH.

Ce mail, occulte « courageusement », totalement la rupture d’égalité de traitement des PH.  Or c’est sur ce point que le SNPHAR-e , le SNMH-FO, et Jeunes Médecins ont déposé un préavis de grève le 11 janvier 2021, pour que la négociation aboutisse sur la prise en compte totale des années travaillées à l’hôpital pour l’ensemble des PH.

Dans quelle profession dit-on aux salariés : « Vous avez travaillé dix ans, mais cela ne compte pas !…. » ?

Dans quelle profession dit-on aux salariés, « il vous faut désormais 12 années supplémentaires pour espérer atteindre le dernier échelon.. » ?

C’est ce que font Macron et Véran aux PH. Et tous de nous poser la question : comment cela est-il possible ? Beaucoup d’entre nous disent : « ils veulent dégoûter les médecins engagés dans le service public, vider les hôpitaux de ses médecins, comme il le fait des personnels… ».

Pensent-ils que les médecins ne savent pas lire ? Qu’ils ne savent pas compter ?

Le SNMH-FO, comme l’écrasante majorité des collègues, n’entend pas laisser faire

Lundi 11, nombre d’entre nous étions en grève, assignés pour la plupart du fait de la carence en personnel médical. De nombreuses réunions se sont tenues en France, avec comme objectif de faire entendre raison au ministre. Nous sommes en capacité de dire « non, je ne suis pas d’accord », et de le faire savoir, et ce, malgré le fait que le gouvernement cherche à nous intimider par les sanctions qui tombent sur ceux qui s’écartent du discours officiel. Nous avons le soutien de toute la population, et en premier de nos malades.

Alors lors de nos prochaines réunions, que les dispositifs « covid » ne nous empêcheront pas de tenir malgré tout, nous discuterons ensemble des moyens nécessaires, comme initiatives nationales, pour faire aboutir nos revendications, appuyés sur la formidable mobilisation, qui à notre connaissance n’a pas de précédent, des PH qui refusent à plusieurs milliers le « reclassement Véran ».

Contact : Dr Cyrille Venet

Secrétaire général

snmh.fo@fosps.com

Version PDF

Publié dans Communiqués Nationaux SNMH-FO | Commentaires fermés

Monsieur le Ministre, n’ajoutez pas l’humiliation à l’humiliation – Réponse à votre courrier du 8 janvier 2020 -

Posté par snmh-fo le 18 janvier 2021

 Jeudi 14 Janvier 2021

 Par un courrier adressé aux praticiens hospitaliers (PH) via la cellule de communication du centre national de gestion (CNG, une demi-heure avant notre conférence de presse annonçant une grève illimitée, vous réaffirmez que « l’intégralité des praticiens hospitaliers qui a un exercice public exclusif voit sa rémunération augmentée » et que « contrairement à ce qui est dit, ces trois échelons supplémentaires seront accessibles à l’ensemble des praticiens hospitaliers aujourd’hui en fonction ». Suivent trois exemples bien choisis, correspondant aux situations les plus favorables de la réforme, et destinés à laisser accroire le bien fondé de vos affirmations.

Monsieur le Ministre, soit vos services ne vous ont pas fait remonter les critiques que nous formulons depuis plus de 3 mois maintenant, soit votre communication est volontairement biaisée.

Ce que nous critiquons, ce n’est pas l’amélioration du statut pour les jeunes PH nommés au concours après le Ségur (votre exemple 1), ni la revalorisation de l’indemnité d’engagement de service public exclusif (IESPE, votre exemple 2).

Ce que nous critiquons c’est le décret 2020-1182 du 28 septembre 2020 et le mécanisme de reclassement des dizaines de milliers de PH en fonction avant le premier octobre 2020, qui ampute de 4 ans leur durée de services effectifs dans la carrière PH et conduit à faire passer la durée de leur carrière de 24 à 36 ans au moins.

Pour tous ces PH en fonction, ceux qui tiennent l’hôpital public depuis des années dans les tempêtes nées des réformes budgétaires antérieures, ce reclassement les conduit à devoir travailler bien au-delà de l’âge de la retraite pour pouvoir bénéficier des avancées que vous présentez pourtant comme immédiates.

A ce titre votre exemple 3 est particulièrement malhonnête et humiliant car laisse penser que nous ne comprenons pas l’entourloupe :

-         savez-vous que, comme dans votre exemple, à 37 ans de carrière PH effectifs,

  • les PH ont été auparavant obligatoirement 3 ans étudiants hospitaliers et 4 ans internes des hôpitaux et que leur carrière publique est donc en fait de 44 ans de services effectifs ?
  • que ces PH, du fait de la durée des études médicales, ont donc très majoritairement plus que l’âge de la retraite de 65 ans, mais que par engagement personnel pour éviter que l’hôpital public ne sombre complètement faute de médecins, ils exercent au titre d’une prolongation d’activité ?
  • et que « conformément à la réglementation en vigueur », ils sont exclus du bénéfice des avantages du Ségur (voir communiqué de presse de la DGOS du 27 novembre 2020) ?

-         savez-vous que les PH ne sont pas des fonctionnaires mais inscrits au régime général de sécurité sociale ? Que dès lors, atteindre à 36 ans de carrière PH le dernier échelon ne suffit pas, qu’il faut y rester plusieurs années (considérons 4 ans comme la durée d’un échelon de fin de carrière) pour tirer bénéfice de l’avancée pour la retraite (calculée sur les 25 meilleures années), soit avoir une carrière PH de 40 ans minimum pour 47 ans de services publics effectifs ?

-         savez-vous que pour ces PH, ayant eu leur bac à 18 ans, ayant été étudiants hospitaliers à 21 ans, puis internes à 24 ans et enfin au grand plus tôt PH à 28 ans (ce qui n’existe pas dans la pratique, ou de façon exceptionnelle), il leur faudrait travailler au-delà de l’âge de 68 ans ?

 

Monsieur le Ministre, n’humiliez pas plus ces PH dont l’engagement public est exemplaire.

Reclassez l’ensemble des PH titulaires à durée totale de carrière effective.

Redonnez-leur les 4 ans de services effectifs que vous leur avez annulés d’un trait de plume.

 

A moins, Monsieur le Ministre, que par cette réforme du statut PH et ces modalités de reclassement des PH titulaires, vous n’annonciez la réforme des retraites et une durée de carrière de 47 ans minimum pour bénéficier de l’intégralité des droits ?

 

logos intersynd

Lien PDF 

Publié dans Communiqués Nationaux SNMH-FO | Commentaires fermés

Comme bons vœux pour le gouvernement, les médecins seront en grève le 11 janvier

Posté par snmh-fo le 9 janvier 2021

 Paris, le 9 /01 /2021

Suite à la contestation massive des médecins hospitaliers de la nouvelle grille de rémunération, issue du Ségur de la Santé  le SNPHAR-e et le SNMH FO ont déposé un préavis de grève reconductible à partir du lundi 11 janvier.

L’injustice et l’iniquité du décret réformant la grille de rémunération des PH, qui allonge la durée de carrière de 12 ans pour les PH en place, conduit à ne jamais pouvoir terminer le parcours indiciaire pour la majorité des PH déjà titulaires avant le 1er octobre 2020.

Le président Macron  avait déclaré le 12 mars lors de son annonce télévisée du confinement :  « mobiliser tous les moyens financiers nécessaires […] pour sauver des vies, quoi qu’il en coûte », car « la santé n’a pas de prix ». Pour lui et son gouvernement, payer suffisamment les médecins, leur offrir les conditions d’exercice suffisamment attractives pour que ceux-ci restent à l’hôpital est trop coûteux malgré tout. Il semblerait que les déclarations du président de la République soient soumises à caution. Ce n’est pas la seule déclaration qui ne sera pas suivie d’effets. Cela devient une habitude.

Alors nous serons en grève le 11 janvier  pour réclamer que notre grille de salaires soit juste pour tous et que notre véritable ancienneté soit reconnue.

Le SNMH FO appelle les médecins à se réunir le lundi 11 pour déterminer ensemble les initiatives à prendre en direction du ministère pour nous faire entendre. Le SNMH FO recueillera les initiatives et propositions qui lui seront transmises.

Contact : Dr Cyrille Venet, secrétaire général

snmh.fo@fosps.com

LIEN PREAVIS DE GREVE

Version PDF

Publié dans Communiqués Nationaux SNMH-FO | Commentaires fermés

 

Blogapi |
Au Nom des Garrigues |
Les amis de Phiphi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leflambeau
| Collectif pour le Changemen...
| Siteecrasementamphibiensbogeve