LA MINISTRE BUZYN USE DE REPRESSION ANTI SYNDICALE POUR LES MEDECINS AUSSI !

Posté par snmh-fo le 16 novembre 2018

Paris

vendredi 16 novembre 2018

  Pour mieux supprimer des lignes de garde, des services de soins en particulier des services d’urgence, de soins intensifs, de réanimation, Mme le ministre Buzyn chasse les médecins des hôpitaux et en premier lieu les médecins à diplôme étranger qu’elle laisse dans la précarité.

 

 Aujourd’hui, Madame Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des Solidarités, porte plainte elle-même au Conseil de l’ordre de Paris et de Vendée contre le président et le porte-parole d’un syndicat de médecins hospitaliers remplaçants, et se permet même de fixer le niveau de la sanction qu’elle attend, alors qu’elle a refusé de les recevoir.

 

  C’est une pression inadmissible sur toute velléité d’action syndicale. Aucun de ses prédécesseurs n’avait seulement imaginé utiliser directement un tel stratagème contre un confrère président d’un syndicat de médecins.

 

  Le SNMH FO rappelle la responsabilité de la ministre dans la fermeture dans toute la France des centaines de lits d’hospitalisation, des services de soins, des hôpitaux en prévoyant des regroupements-fusions qui ne sont qu’une marche forcée à la baisse de l’offre de soins.

 

  Le Syndicat National des Médecins des Hôpitaux Force Ouvrière ne peut que s’indigner des mesures d’intimidation perpétrées par la ministre à l’encontre de responsables d’un syndicats de médecins !

 

 Version PDF

 

Blogapi |
Au Nom des Garrigues |
Les amis de Phiphi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leflambeau
| Collectif pour le Changemen...
| Siteecrasementamphibiensbogeve