• Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

OUI, la situation décrite par l’interne parisienne Sabrina Alibenali est l’exacte vérité.

Posté par snmh-fo le 21 janvier 2017

L’interne parisienne Sabrina Alibenali a dénoncé dans des vidéos sur Youtube puis ensuite sur des plateaux de radio et télévision les conditions d’exercice de la médecine, la façon dont les malades sont traités, et la responsabilité de Mme Marisol Touraine dans cette situation.

Mr Martin Hirsh, directeur général de l’APHP, et Mr Attal conseiller au cabinet de Mme Touraine ont cru bon de vouloir décridibiliser sa parole, en l’accusant de mentir, de manipuler, et d’inventer des situations non vécues. France Inter a dit à une heure de grande écoute s’être « fait avoir » par cette interne. Non, si chacun des soignants hospitaliers peut se retrouver dans les paroles de cette interne, c’est parce qu’elle dit la vérité.

Les situations vécues et décrites font écho avec ce que nous, médecins hospitaliers, vivons quotidiennement.

Oui il faut le voir pour le croire, ce qu’elle dit est vrai.

Le système de santé est en train de faillir. L’épisode de grippe actuel a dépassé nombre de services d’urgences et nombres d’hôpitaux.

Le SNMH FO apporte tout son soutien à Melle Sabrina Alibenali, interne des hôpitaux de Paris.

Et le 7 mars, nous serons des milliers d’hospitaliers à dire en manifestation à Mme Touraine avec les fédérations CGT, FO, SUD de la santé pourquoi elle a raison !

fichier pdf soutien Sabrina alibenali

Image de prévisualisation YouTube

Contact :

Snmh-fo@fosps.com

olivier.varnet@orange.fr

Publié dans Communiqués Nationaux SNMH-FO | Commentaires fermés

HOPITAUX: GRÈVE ET MANIFESTATION NATIONALE MARDI 7 MARS

Posté par snmh-fo le 6 janvier 2017

Paris le 06/01/17

 Pour nos patients, pour nous mêmes, nous n’avons pas d’autre choix que de résister à la destruction des hôpitaux et de notre système de santé.

GRÈVE ET MANIFESTATION NATIONALE MARDI 7 MARS

Aujourd’hui, les médecins, les personnels hospitaliers et les patients sont confrontés à une situation jamais vue dans les hôpitaux.

 Que se passe-t-il ?

 Dans une lettre ouverte à l’ARS des Pays de Loire, les médecins de l’hôpital de St Nazaire écrivent :

«Nous vous interpellons, en tant que tutelle, sur les conséquences déplorables pour la qualité des soins :

  • Que sont des sorties prématurées pour libérer des lits,

  • Que sont certaines orientations de patients dans des services non adaptés à leur pathologie,

  • Qu’est la nécessité parfois, faute de place, de transférer des patients dans d’autre structures de soins,

  • Que sont l’ouverture et la fermeture dans la précipitation de lits d’hospitalisation temporaires fonctionnant quelquefois avec du personnel paramédical intérimaire,

  • Qu’est l’engorgement des urgences faute de lits d’hospitalisation, ce qui ralentit considérablement l’activité de ce service,

  • Qu’est la souffrance au travail du personnel hospitalier en lien avec un sentiment d’impuissance et de déshumanisation de l’accueil et des soins aux malades et à leurs familles. »

 C’est ce que nous vivons tous dans nos hôpitaux.

Les fermetures de lits, les réductions de personnels sont directement responsables de cette situation.

 En médecine libérale, les patients ne trouvent pas de médecins généralistes ou spécialistes, les délais d’attente sont également insupportables.

 Ni en ville ni à l’hôpital les soins ne peuvent être délivrés correctement.

 En conséquence le défaut de soins subi par les malades leur fait courir des risques d’aggravation, de complications et de décès. L’attente pendant des heures dans des couloirs sur un brancard loin de toute intimité, est une atteinte non seulement à leur sécurité mais également à leur dignité.

 Dans ce contexte, à l’occasion de l’épidémie de grippe actuelle, Mme Touraine dans un communiqué le 21 décembre «  a demandé aux hôpitaux d’être particulièrement vigilants et d’ajuster leur organisation pour se préparer à accueillir un nombre de patients plus important que d’habitude et déclencher, si nécessaire, leurs plans habituels de mobilisation. ».

Décidément Mme Touraine aura tout osé…

La ministre fait supprimer des lits d’hospitalisation, supprime du personnel hospitalier, et ensuite demande à ces mêmes hôpitaux qu’elle a essoré, « d’être particulièrement vigilants sur leur organisation… ».

 Pour nos patients, pour nous mêmes, nous n’avons pas d’autre choix que de résister à la destruction des hôpitaux et de notre système de santé en général.

 Aussi, le SNMH FO, membre de la Fédération FO des Services Publics et de Santé, avec les fédérations des personnels de la santé FO, CGT et SUD appelle tous les médecins hospitaliers à participer à une grève nationale et à manifester le mardi 7 mars 2017 au ministère à Paris.

  • Abrogation de la loi Touraine
  • Abrogation de la loi HPST

  • Arrêt de la politique d’austérité dans les hôpitaux !

Contact : Olivier Varnet, Secrétaire Général SNMH FO olivier.varnet@orange.fr

fichier pdf Communiqué 7 mars 06 01 2017

fichier pdf courrier ARS 2016 collectif

Publié dans Communiqués Nationaux SNMH-FO | Commentaires fermés

 

Blogapi |
Au Nom des Garrigues |
Les amis de Phiphi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leflambeau
| Collectif pour le Changemen...
| Siteecrasementamphibiensbogeve